19 septembre 2017

Macron : saison 1

L'été est sur le point de se terminer et la première saison présidentielle avec. Nous n'avons plus un président passif ! Pour le coup, la France bouge, la France se met rapidement en mouvement... mais certainement beaucoup trop vite et dans la mauvaise direction. Notre président se prend pour Robin des bois mais il confond les riches avec les pauvres ! Pendant ce temps là, le code du travail est viré, l'égalité entre les sexes se fait baiser, les associations sont à la rue et l'écologie se prend un vent. Je vous propose de faire le point sur l'état du jouet (la France) que certains ont offert à ce gamin capricieux.

Gredin des lois

Tout le monde a entendu parler de la baisse des APL de 5€ (qui peut aller jusqu'à 20€ pour ceux qui perdent l'APL à cause de cette mesure). Cela peut sembler peu mais pour certains cela représente 2 jours de repas... difficile d'apprécier le coup quand on se sert déjà la ceinture. Et bien pour les HLM, c'est encore pire puisque la baisse pourra aller jusqu'à 50€ ! Il paraît que le jeûne est bon pour la santé mais je suis sûr que ne manger au mieux qu'un bol de riz par jour ça promet des carences importantes.

À côté de ça, tout le monde va se faire avoir à cause du gel du taux du livret A pendant 2 ans à son état le plus bas (0,75%). C'est tellement bas que l'inflation va faire que garder ses économies sur ce livret ou sur un livret de développement durable équivaudra à perdre de l'argent. Rassurez-vous, les riches ont des placement bien plus rémunérateurs, ils seront très largement épargnés.

Ce sont également les étudiants et les chercheurs qui vont voir 331 millions en moins, et l'éducation nationale va également perdre 75 millions. On n'avait absolument pas du tout besoin de chercheurs pour trouver des solutions face au réchauffement climatique ou aux carences de carburants et de métaux rares qu'on va avoir dans les 20 prochaines années...

Les contrats aidés c'est terminé. Du coup les associations, les principales concernées, vont devoir se priver de personnel. On devra maintenant tout faire bénévolement (jusqu'à ce que ça devienne illégal d'aider son prochain... si ça ne l'est pas déjà). Moi qui avais dans l'idée de chercher un boulot à mi-temps dans une association, ça risque de me mettre des bâtons dans les roues... Mais c'est encore pire pour ceux dont les contrats vont se terminer voire pour ceux qui devaient signer un contrat et à qui on a dit non au dernier moment à cause de cette mesure à effet immédiat prise pendant l'été.

Il y a aussi le coût de certaines consultations médicales qui va doubler ou tripler. Par exemple, le fait de vous annoncer que vous avez un cancer. Ce n'était pas assez dur pour vous, alors on va vous facturer ça 60€ pour être certain que vous le sentiez passer. Bien sûr, ce sera toujours remboursé à 70%, mais au lieu de devoir payer 7.5€ de votre poche (pour une consultation normale), vous devrez payer 18€... Les répercussions sur la sécu et sur les mutuelles vont se faire sentir...

Le secrétariat d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes perd 27% de son budget pour 2017... Mais apparemment, il sera revu à la hausse en 2018 suite aux réprimandes des associations féministes... Mais l'allongement du congé paternité n'est toujours pas prêt d'être abordé... Au moins on sait que le gouvernement peut plier face à des activistes aguerries.

Récapitulons : cet été, on met au chômage des gens qui ne pourront plus s'instruire correctement, ni se nourrir correctement. Ces gens auront des probabilités plus grandes de tomber malade, on en profite pour les racketter un peu plus au passage chez le médecin. On supprime les moyens pour que les associations puissent les aider et on demande gentiment aux gens de rester calme et de ne pas se laisser aller aux violences sexistes, au moins jusqu'à l'année prochaine. Ça promet !

Et en positif?

En positif, on offre des milliards (littéralement) aux foyers les plus riches par la baisse de la fiscalité et par des cadeaux bien mesurés. Et on continue à engraisser quelques entreprises avec le CICE qui permet, non pas de recruter du personnel (puisque virer du monde est bien trop lucratif pour notre ministre du travail), mais de faire vivre les rentiers qui ont eu la bonne idée de placer leurs économies ailleurs que sur leur livret A... Mais pour certains ce n'est pas assez apparemment, c'en est presque comique. En clair, l'état assiste les fainéants qui préfèrent gagner de l'argent sur le travail des autres plutôt que les extrémistes qui veulent gagner leur vie en travaillant.

Pendant ce temps là, le code du travail

Je laisse Antoine Léaument vous expliquer ça, c'est lourd et ça fait mal :

Sinon l'écologie...

Quels que puissent être les petits pansements que Mr Nicolas Hulot essaie d’exhiber aux médias, cela n'aura absolument aucun effet en comparaison de ce que le CETA (l'accord de libre échange avec le Canada) fera en s'appliquant sans vote préalable dès le 21 septembre. Les DOM-TOM on s'en fiche, ils peuvent se prendre des ouragans, des tsunamis, la montée des eaux... de toute façon ils n'ont déjà pas les moyens pour faire la rentrée des classes. Le réchauffement climatique ne semble pas inquiéter le gouvernement.

Tatiana Ventôse du fil d'actu nous l'explique bien :

Conclusion

Notre pharaon qui se prend pour un dieu romain et qui agit comme un voleur est en train de détruire tout ce qu'est la France, au service de quelques personnes qui n'en valent absolument pas la peine. C'est même au risque de faire basculer l'avenir des Français et l'avenir de l'espèce humaine, si on prend en compte les conséquences des décisions au niveau écologique. Vous êtes vraiment sûr de vouloir 19 saisons de plus ? Je pense sincèrement qu'on devrait le destituer avant qu'il ne soit trop tard. Ce taré est en train de mettre en péril notre avenir et c'est un crime de trahison envers les français tout comme un crime contre l'humanité.

Voir toute mon actualité.